Recommandations Onusiennes

Dans le cadre des engagements conventionnels du Royaume du Maroc et l’interaction avec les mécanismes onusiens des droits de l’Homme notamment les organes de traités, les procédures spéciales et l’Examen Périodique Universel, le Maroc reçoit des recommandations concernant la mise en œuvre des dispositions des conventions ratifiées par le Maroc dans le domaine des droits de l’Homme. A ce titre, la DIDH se charge du suivi des lois, des stratégies et programmes à la lumière de ces engagements afin d’évaluer la situation des droits de l’Homme.

Le suivi de la mise en œuvre desdites recommandations constituent une occasion pour l’ensemble des acteurs, notamment les départements ministériels, pour renforcer leurs cadres juridiques et institutionnels en prenant en considération leurs missions, et l’élaboration et l’évaluation de leurs stratégies pour la protection et la promotion des droits de l’Homme.

La DIDH, en tant qu’organe gouvernemental de coordination, de suivi de mise en œuvre et d’évaluation des politiques publiques, est chargée, entre autres :

  • D’élaborer, en concertation avec toutes les parties prenantes, les rapports soumis aux organes de traités et préparer l’examen de ces rapports par les comités conventionnels concernés ;
  • De veiller au suivi de la mise en œuvre par toutes les parties prenantes, notamment les départements ministériels et institutions nationales, des recommandations issues des trois mécanismes onusiens;
  • D’accompagner et d’appuyer les départements ministériels et institutions nationales pour l’intégration de la dimension des droits de l’Homme, conformément aux engagements internationaux souscrits, et ce dans leurs lois, stratégies et politiques.

Dans le cadre de l’exercice de ses compétences relatives au suivi et à l’accompagnement de ces engagements, la DIDH a procédé en collaboration avec ses partenaires, à la mise en place d'un système d’information national dédié au suivi des recommandations onusiennes.

Dans le cadre de la mise en oeuvre de ce système, des points focaux seront désignés, auprès des départements gouvernementaux, des institutions nationales et de toutes les parties concernées pour le suivi de la mise en œuvre desdites recommandations. Cette action permet de remplir trois objectifs : faciliter et améliorer le reporting dans le domaine des droits de l’Homme,appuyer l’intégration des droits de l’Homme dans les politiques publiques et assurer une large diffusion des engagements du Maroc en matière des droits de l’Homme.